La fleur soporifique

Il existe dans l’Himalaya certaines fleurs dont le parfum plonge les voyageurs dans un sommeil léthargique. Pour s’en préserver, les gens du pays tiennent à la main une autre plante dont le parfum en neutralise l’effet.

La fleur soporifique est une plante magnifique dont l’éclat est séduisant. Mais on ne peut se promener ni s’étendre parmi ces fleurs sans être surpris par un sommeil dangereux.
Ces fleurs ne sont point vénéneuses. Ceux qui cèdent à ce sommeil ne meurent qu’au bout de 12 jours environ, non pas empoisonnés, mais faute de nourriture.
Telle est l’action des plaisirs du monde. Ils ne sont pas mauvais en soi, mais ils exercent sur ceux qui s’y adonnent une action assoupissante.
Le remède à cette pernicieuse influence, c’est la prière.
Aspirons-en le parfum, et nous traverserons, sans nous y arrêter, les parterres dangereux des tentations du monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :