Veux tu être guéri ?

Nous faisons une lecture dans Livre de Jean Chapitre 5.1

5.1 Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem. 5.2 Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques. 5.3 Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau; 5.4 car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. 5.5 Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. 5.6 Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? 5.7 Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. 5.8 Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. 5.9 Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha. 5.10 C’était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C’est le sabbat; il ne t’est pas permis d’emporter ton lit. 5.11 Il leur répondit: Celui qui m’a guéri m’a dit: Prends ton lit, et marche. 5.12 Ils lui demandèrent: Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche? 5.13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu. 5.14 Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. 5.15 Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. 5.16 C’est pourquoi les Juifs poursuivaient 5.20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. 5.21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. 5.22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 5.23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. 5.24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. Amen


Je crois que la Parole de Dieu est si puissante qu’elle peut transformer n’importe quelle vie et toutes les vies.
Il y a dans un mot de Dieu une puissance qui fait apparaître les choses qui ne sont pas.
Il y a un pouvoir de réalisation dans chaque Parole qui sort de Ses lèvres. (Dieu)

Le psalmiste dit:
« Il envoya Sa parole et les guérit » (Ps.107/20);  et pensez-vous que cette Parole ait perdu Sa puissance?

Je vous dit qu’aujourd’hui la Parole de Dieu peut accomplir les mêmes choses que par le
passé.

Au Psaume 119/67 le psalmiste dit: « Avant d’avoir été humilié, je m’égarais; maintenant, j’observe la Parole. »
Et au verset 71: « Il m’est bon d’être humilié afin que j’apprenne tes statuts ».

Nous devons reconnaître que nous ne pouvons pas vivre de pain seulement, mais qu’il nous faut toutes les Paroles qui sortent de la bouche de Dieu.

Ces paroles nous servent à nous procurer de précieuses bénédictions. Il y avait tout autour de cette piscine, une multitude d’aveugles, d’impotents, d’infirmes attendant le mouvement de l’eau. Jésus les a-t’il tous guéri? Non; Il n’en a guéri qu’un seul; les autres avaient leurs regards fixés sur la piscine et non sur Jésus.

Bien des gens aujourd’hui mettent leur confiance dans des choses visibles.
S’ils voulaient seulement tourner leurs regards vers Dieu au lieu de les tourner vers les choses visibles, comme ils seraient bien vite hors d’affaire.

Ici se pose une question. Y-a-t-il salut et guérison pour tous? Oui, pour tous ceux qui viendront hardiment saisir leur portion par la foi.

Vous connaissez la femme syro-phénicienne qui demandait la guérison de sa fille possédée par un démon?
Jésus lui dit: « Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants et de jeter aux petits chiens ».

Notez que la délivrance et la guérison sont présentées comme étant « le pain des enfants ».
Si donc vous êtes un enfant de Dieu, vous pouvez réclamer votre part.
Cette femme était déterminée, elle était déterminée à recevoir du Seigneur ce qu’elle demandait; elle répondit: « Oui, Seigneur mais les petits chiens sous la table mangent les miettes des enfants ».

Jésus fut ému quand il vit la foi de cette femme et il lui dit: « A cause de cette parole va, le démon est sorti de ta fille ».

Il y a aujourd’hui beaucoup d’enfants de Dieu qui refusent leur part de santé pourtant achetée pour eux par le Christ au prix de son sang;

Aujourd’hui il y a du pain, il y a la vie, il y a la santé pour chaque enfant de Dieu, par Sa toute puissante Parole. Sa Parole peut chasser n’importe quelle maladie de votre corps;

C’est votre portion en Christ qui est Lui-même notre pain, notre vie, notre santé, notre tout en tout! Il y avait foule autour de la piscine de Bethesda, et l’impotent était là depuis fort longtemps; son infirmité datait de trente huit ans.

De temps à autre, un ange agitait l’eau. Si l’impotent avait pu entrer dans la piscine à ce moment là il aurait été guéri par les eaux miraculeuses, mais étant paralysé un autre
descendait avant lui. Nous pouvons nous imaginer combien il était affligé.

Mais un jour, Jésus passant par là et considérant sa triste condition, lui dit:
« Veux-tu être guéri ? »
Vous pouvez dire comme ce pauvre impotent:  » J’ai manqué jusqu’ici toutes les occasions ». Mais qu’à cela tienne. « Veux-tu être guéri ? »

Par le sang de Christ, il y a guérison, il y a délivrance pour tous les captifs.
L’intention de Dieu n’a jamais été que ses enfants vivent dans la misère à cause de quelque affliction qui vient directement du diable.

Voyez ce pauvre paralytique à la piscine. « Veux-tu être guéri? » lui dit Jésus.  Mais une grande difficulté se présentait. Cet homme regardait d’un œil vers la piscine et de l’autre vers Jésus. Beaucoup de gens font de même aujourd’hui; ils ont un œil sur le monde et
l’autre sur Jésus. Si vous voulez regarder seulement à christ en fixant vos deux yeux sur lui, vous pouvez être guéri entièrement, esprit, âme et corps. C’est ici la Parole de Dieu:

Que celui qui croit soit justifié et libéré de toutes ces choses, et celui que le Fils libère
est véritablement libre. Vous dites: « Oh ! si seulement je pouvais croire » Mais Jésus comprend.  Jésus savait que cet homme était dans cet état depuis bien des années.

Il est plein de compassion; Il connaît votre maladie, votre infirmité. Il n’est rien que Jésus ne sache. Il cherche seulement une occasion de Se montrer miséricordieux et plein de compassion envers vous.

Il veut vous encourager à Le croire: si seulement tu peux croire, tu peux être sauvé et guéri. Osez donc et croyez que Jésus a été blessé pour vos péchés, brisé pour vos iniquités, châtié pour que vous ayez la paix, et que par Ses meurtrissures il y a guérison pour vous. Criez à Lui: « Seigneur, je crois, viens au secours de mon incrédulité. »

Lorsque Dieu emmena Son peuple hors d’Egypte, nous lisons que « nul ne chancela parmi ses tribus » (Ps.105/37). Pas de malades, tous soutenus par la puissance de Dieu !

Je crois que Dieu aimerait que Son peuple fût aussi sain et vigoureux aujourd’hui!
Nous avons un Dieu qui exauce les prières. Jésus désirait que cet infirme guéri à la piscine servit de témoignage à toujours. Quand cet homme eut rivé ses deux yeux sur le Sauveur, Jésus lui dit: « Fais la chose impossible. Lève-toi, emporte ton lit et marche! »

De même Jésus demanda à l’homme à la main sèche de faire l’impossible, d’étendre sa main et celle-ci redevint parfaitement saine.

L’impotent à la piscine fait l’effort de se lever et sentit que la puissance de Dieu agissait en lui: Il plia son lit et l’emporta.

Jésus savait tout ce qui concernait l’homme qu’il venait de guérir, et, le rencontrant à nouveau, Il lui dit:  » Tu as été guéri, ne pèche plus de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. » « La prière de la foi sauvera le malade et le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. » La foi est la porte ouverte par laquelle le Seigneur vient à nous.  Dieu sauve au moyen de la foi.

La guérison vient de la même manière. Nous croyons, alors la vertu de Christ vient à
nous. La guérison est à la gloire de Dieu. La puissance de Dieu est la même
aujourd’hui comme autrefois.

Les hommes ont besoin d’être ramenés aux anciennes voies, à la foi primitive; Ils ont besoin de croire à la Parole de Dieu et à toutes les affirmations « ainsi a dit le Seigneur » que cette Parole contient.

L’Esprit du Seigneur est à l’œuvre de nos jours. Dieu se manifeste.
Si vous voulez être du nombre de ceux qui suivent le courant, il vous faut accepter tout
ce que Dieu dit. « Veux-tu être guéri? »
C’est Jésus qui pose la question.
Donnez-Lui votre réponse. Il vous entendra et vous exaucera.

Je vous invite à visiter à demander à un pasteur de votre choix de prier pour vous, vous pouvez regarder sur sur lien qui vous dirigera vers l’église la plus proche de chez vous

Pasteur Eric PERUS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :