Cela suffit !

C’est le soir, très tard.
Monsieur le pasteur continue de travailler dans son bureau.
Soudain, le téléphone sonne.
Que cela peut-il bien être ?
Il décroche.
Allo, oui ! J’écoute… Oui, c’est bien moi.
Ah ! C’est vous monsieur le journaliste…
Mais non, vous ne dérangez pas.
Ne me dites rien, je sais pourquoi vous m’appelez.
C’est sans doute pour le sujet du culte de dimanche.
C’est toujours une bonne idée d’inscrire cela dans vos colonnes.

Je vous remercie beaucoup.
– Oui, Monsieur le pasteur, vous ne m’avez pas téléphoné dans la journée, et comme le journal doit être terminé d’ici une heure, je me suis permis… Alors pouvez-vous me donner le sujet de ce dimanche ?

Il est simple. C’est le thème du psaume 23. L’Éternel est mon berger. – Bon ! Je note. L’Éternel est mon berger. C’est tout ? Bien sûr ! L’Éternel est mon berger, cela suffit.

Je vous remercie. Excusez-moi encore du dérangement. Le lendemain, quel ne fut pas l’étonnement du pasteur de lire dans le journal, le thème de la prédication ainsi formulée : L’Eternel est mon berger, cela suffit.
Après une première exclamation, le pasteur décide de garder ce sujet pour le sermon.

L’Éternel est mon berger, cela suffit.

Que nous faudrait-il de plus ! Le psaume ne dit-il pas sensiblement la même chose.
L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien.
Quand nous sommes guidés par le berger le plus excellent, nous irons dans les meilleurs pâturages. Si nous entrons et restons dans la famille de Dieu, nous rencontrerons son propre Fils. Il se présente à nous comme le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis

Que pouvons-nous espérer de meilleur ?

L’Éternel est notre berger… et cela suffit !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :