Etudiants, Chrétiens Comment étudier la Bible

Quelle est la meilleure manière d’étudier la Bible? Voici quelques conseils à ce sujet, qui vous permettront de bien mieux la comprendre.

La Bible fournit la réponse aux questions les plus pressantes de la vie et des conseils pratiques pour améliorer sa vie de tous les jours. Néanmoins, c’est un ouvrage volumineux, rédigé il y a bien longtemps, et sa lecture peut, au départ, être plutôt intimidante.

Comment trouver les réponses que nous recherchons, et mieux comprendre Dieu et les projets qu’Il a pour nous ? Comment utiliser au maximum ce Manuel pour l’humanité fourni par notre Créateur aimant ?

Priez Dieu de vous guider

Dieu, tout compte fait, est le véritable Auteur de la Bible. Il nous dit qu’Il a inspiré des hommes à la rédiger, pour notre bien.

« Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. » (2 Timothée 3:16-17).

Qui est le plus qualifié pour nous aider à acquérir ces avantages que l’Auteur Lui-même ? Dieu nous dit qu’Il veut nous voir nous adresser à Lui par la prière, et Il souhaite que nous croissions dans la connaissance, en compréhension et en sagesse – atouts qui proviennent de l’étude de Sa Sainte Bible (1 Thessaloniciens 5:17 ; 2 Pierre 3:18 ; 2 Timothée 2:15).

Priez votre Père céleste de vous aider à comprendre. De vous aider à effectuer des recherches quotidiennes afin de trouver les réponses dont vous avez besoin, comme le faisaient les Béréens du livre des Actes (Actes 17:11). Cela exige évidemment un engagement à prier et à étudier la Bible régulièrement.

Apprenez, et pratiquez

Quelle approche Dieu veut-Il que nous ayons pour Sa Parole écrite ? La Bible contient les pensées de Dieu, et elle nous aide, dans un sens, à lire les pensées divines. Nous devrions donc faire preuve d’humilité et de malléabilité quand nous la consultons.

Être malléable, se laisser guider et corriger, ne signifie pas simplement acquérir des connaissances académiques ; cela veut aussi dire qu’on pratique ce qu’on a appris. Nous devons faire ce que Dieu dit, et obéir à Ses commandements.

Quelques conseils pour étudier la Bible

  • Examinez soigneusement le contexte du passage que vous lisez. Ne donnez pas à ce passage un sens qu’il n’a pas. Tenez bien compte de son contexte.
  • Étudiez tous les passages sur le sujet étudié, tant dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau, afin d’avoir le plan d’ensemble, de savoir tout ce que Dieu déclare à ce propos.
  • Servez-vous des passages clairs pour vous aider à comprendre ceux qui le sont moins. Et reconnaissez que la Bible interprète ses propres symboles.
  • Rappelez-vous que la Bible, telle qu’elle a été rédigée à l’origine, ne se contredit pas. Cela vous aidera quand vous découvrirez des contradictions apparentes. Certaines de ces contradictions peuvent aisément être résolues quand on tient compte du contexte. D’autres peuvent être résolues en consultant des ouvrages de références comme des commentaires ou des dictionnaires bibliques expliquant les passages mal traduits ou certaines ambiguïtés.

Des ouvrages facilitant l’étude de la Bible

Votre Bible doit être votre ouvrage d’étude de base. Néanmoins, la traduction n’est pas une science exacte. Il est donc conseillé de consulter plusieurs versions de la Bible, offrant des traductions différentes, afin de mieux cerner le sens de l’original.

Nous nous servons généralement de la version de Louis Segond, et plus précisément de la Nouvelle Édition de Genève de 1979 – puis de la Segond 21e siècle et de la Segond Révisée. Néanmoins, d’autres versions comme celle dite de Darby, la version Ostervald, ou la TOB (traduction Œcuménique de la Bible) sont également utiles. Nous nous référons occasionnellement à d’autres versions françaises comme, entre autres, la Bible de la Bible Annotée ; la Bible en Français Courant ; la Bible de Jérusalem ; la Bible Martin ; la Parole de Vie, la Parole Vivante et la Bible du Semeur, mais nous trouvons que ces dernières versions sont souvent moins fidèles à l’original, ou sont des versions « paraphrasées ». Nous préférons les versions plus fidèles au texte original, même si le style est parfois un peu plus lourd.

Il importe de différencier entre une traduction et une paraphrase. Certaines Bibles ne sont pas des traductions de l’original, mais des tentatives de remanier ce dernier pour le rendre « plus moderne » ou plus simple. Si les paraphrases peuvent être utiles pour la lecture de certains passages de l’Écriture, elles ne sont pas des sources fiables pour la doctrine.

D’autres ouvrages pouvant vous être utiles :

  • Les concordances bibliques. Ce sont des ouvrages de références qui vous permettent de trouver un mot précis dans la Bible, fournissant tous les versets où il est utilisé, aussi bien dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau.
  • Les lexiques. Ils indiquent quels sont les mots utilisés dans l’original et fournissent leurs usages et leurs définitions.
  • Les commentaires bibliques. Ce sont, comme leur nom l’indique, des « commentaires » et ils fournissent des détails historiques, archéologiques, et textuels sur diverses sections de la Bible. Ils peuvent aussi être utiles, mais il importe, quand on les consulte, de noter qu’il peut s’agir d’opinions, et la Bible elle-même devrait toujours être notre texte de base. Il n’est pas rare que des ouvrages de références contredisent ouvertement la Bible. Une certaine prudence est donc de mise.

Ces conseils pratiques sur la manière d’étudier la Bible peuvent nous aider à mieux comprendre ce que Dieu cherche à nous enseigner sur la manière dont nous devrions vivre, à présent et à l’avenir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :