Le cascadeur

Traduire

Il y a bien des années vivait en Amérique, l’artiste Mac Waverly, célèbre par ses acrobaties audacieuses sur des avions en vol Il s’appelait lui-même le « maître de la mort ».

A l’aide d’un trapèze accroché sous un avion, il effectuait à trois cents mètres de hauteur des tours vertigineux que d’autres n’auraient pas réalisés sur le sol. Sur le fuselage, il se promenait avec des échasses; les ailes lui servaient de court de tennis; il sautait de son avion à un autre ou dans une voiture ou un train en marche…

Beaucoup pensaient que ses folles audaces finiraient par lui être fatales.

Mais le célèbre cascadeur devait rencontrer la mort d’une autre manière.

Une nuit, il tomba de son lit et se fractura la colonne vertébrale.

Tous les soins prodigués furent vains.

Le vrai « maître de la mort » c’est Dieu. C’est lui qui fait « retourner l’homme jusqu’à la poussière et dit: Retournez, fils des hommes » (Psaume 90. 3). Il tient chacune de nos vies dans sa main.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :