Le vêtement de sa plénitude remplit le temple

Esaïe 6 : 1 1 L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, Et les pans de sa robe remplissaient le temple.

L’ŒUVRE DE LA CROIX ET SES RÉSULTATS

La mort du roi Ozias nous amène à voir le Seigneur de gloire assis sur un trône très élevé. Parce que le Seigneur était sur le trône, les pans de Sa robe pouvaient ainsi remplir le temple. Nous en déduisons donc que sans la mort, il n’y a pas de règne, et sans le règne il n’y a pas de plénitude.

En fait, ce verset est plein de la révélation de la croix et de ses résultats. Sans la mort de Christ en chair, pas de résurrection et d’intronisation. Sans trône, pas d’Église ni de déversement de l’Esprit!

Expliquons plus en détail ce verset:

«Ozias» nous parle de Jésus venu en chair. Le nom «Ozias» signifie: «Ma force est l’Eternel» et «Force de l’Éternel». Jésus vécut dans la chair en faisant de Son Père Sa force. Mais en venant dans la chair, il fut aussi la force de l’Éternel, Son bras droit, pour accomplir Son salut et Son dessein.

Ainsi, «la mort du roi Ozias» nous parle de la mort de Jésus à la croix.
Ensuite, le Seigneur «assis sur un trône très élevé» nous révèle Christ ressuscité et glorifié, qui fut déclaré Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

La conséquence de tout cela, nous la voyons dans la phrase: «…et les pans de Sa robe remplissaient le temple.»
Sa mort, Sa résurrection et Son intronisation, lui ont permis de faire de nous Son temple, et de remplir ce temple avec les pans de Sa robe. Les pans de Sa robe symbolisent Sa plénitude, Sa Vie et tout ce qu’Elle contient!
Par exemple, dans Matthieu 9:20, nous voyons une femme atteinte d’une perte de sang toucher le bord du vêtement de Jésus. A ce moment même, la force, la Vie, qui était en Jésus, fut transmise à cette femme et la perte de vie s’arrêta!

Il est là le glorieux résultat de la croix! Jésus est vivant, Il règne, nous avons été régénérés pour devenir Son habitation et Il nous remplit désormais de Sa Vie abondante jusqu’à toute la plénitude de Dieu! Vous rendez-vous compte que, en tant que temple de Dieu, les vêtements du Roi vous remplissent? Réalisez-vous combien Sa Vie est accessible en vous et doit être saisie par vous?
Il est là le glorieux résultat de la croix! Tout a été accompli pour toi et ce qui découle de Son Œuvre n’est pas un maigre héritage mais la plénitude de Sa Vie! La Parole de Dieu déclare que :
Jean 1 : 16 16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;

Nous devons donc réaliser que toute Sa vie est en nous, comme les pans de Sa robe qui remplissaient le temple, et que nous devons la saisir, nous l’approprier par la foi!
Ce vêtement de gloire, de grâce et de vie, est si large, qu’il couvre tous nos besoins et qu’il répond à notre justification, notre sanctification, notre victoire, notre glorification,…, absolument à tout!

CE QUI NOUS EMPÊCHE DE VIVRE LES RÉSULTATS DE L’ŒUVRE DE LA CROIX

Maintenant, même si c’est un fait que le Seigneur remplit tous Ses enfants de Sa vie, il se peut que certains ne vivent pourtant pas encore cette plénitude.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Nous en citerons trois:

1) Mon ignorance

Une des raisons qui fait que certains enfants de Dieu vivent une vie chrétienne vide et plate, est l’ignorance. De telles personnes n’ont pas vu, comme Esaïe, les pans de Sa robe remplir le temple. Ils ne réalisent pas leur Héritage en Christ, les richesses acquises, la vie abondante, et donc par ignorance, ils ne saisissent pas Son vêtement de Vie, ils ne s’approprient ni la guérison, ni la délivrance, ni la joie, ni la puissance,…., ni tout ce que Christ est devenu pour eux, passant ainsi à côté de la vie abondante.
Dieu voudrait que tu reçoives une telle vision dans ton esprit aujourd’hui et que par l’Esprit de révélation tu t’écries: «J’ai tout pleinement en Lui! Je suis rempli de Sa vie, de Sa puissance, de Sa joie, de Sa santé, de Sa sainteté, de Sa sagesse,….. ! Amen!»

2) Mon insoumission

D’autres ont bien vu la vision de la plénitude de Christ qui remplit le temple, ils y croient, mais ils ne vivent pas une telle réalité parce que dans leur vie le Seigneur n’est pas sur le trône!
C’est uniquement une fois que le Roi est sur le trône que les pans de Sa robe remplissent le temple où Il règne! Avant de voir les pans de la robe du Seigneur remplir le temple, Esaïe l’a vu sur le trône!
Quand je veux tout faire par moi-même, que je veux tout solutionner, gérer, alors c’est moi qui suis sur le trône, et les pans de la robe de ma vie naturelle sont eux très courts et sans vie! Je me prive ainsi tout seul, par mon insoumission, de la grâce que j’ai reçue.
Il vaut donc mieux pour moi avouer ma faiblesse et mes limites, confessant que je ne suis pas en mesure de régner, mais que Lui seul le peut! Lui laissant alors toute la place, je vais permettre au Christ glorifié de régner sur ma vie, d’être ma vie, et de me remplir de Lui et de tout ce qu’Il est pour moi! C’est alors que je nagerai dans les pans de Sa robe qui me communiqueront l’abondance de Sa Vie! C’est glorieux!

3) Mon éloignement de la croix

La dernière raison que nous citerons ici, c’est notre éloignement de la croix, de la révélation de Christ crucifié.
Souvenez-vous, sans la mort du roi Ozias, Esaïe n’aurait jamais vu le trône et les pans de la robe du Seigneur remplir le temple… . Si nous n’avons plus la réalité de Christ crucifié dans nos vies, nous perdrons la réalité de tout ce qui en découle! Vous remarquerez que dans le livre de l’Apocalypse, lorsque Dieu révèle à l’apôtre Jean le Christ qui est sur le trône, Il n’oublie pas de rappeler la crucifixion! En effet, l’apôtre nous parle de l’Agneau sur le trône :
Apocalypse 5 : 6 6 Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.

Concernant la plénitude, le lien est aussi fait avec la mort et le trône de Christ, car au chapitre 22:1 il est précisé que le fleuve abondant de la vie coule de l’agneau immolé qui est sur le trône! (Apocalypse 22:1)
La révélation de Christ crucifié est celle aussi de notre mort avec Lui:
Galates 2 : 20 20 J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Si je ne vis pas la réalité de ma mort avec Christ, si je m’éloigne d’une telle vérité, je ne peux vivre la réalité de la plénitude de la vie de résurrection!
Je dois sans cesse garder mes yeux fixés sur Christ crucifié, et me considérer mort avec Lui (Romains 6:11), car tout découle de là, de la croix!

Pour bien comprendre quelle doit être notre attitude, lisons un passage dans l’Évangile selon Matthieu:
Matthieu 27 : 35-37 35 Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique. 36 Puis ils s’assirent, et le gardèrent.

Ici ces hommes sont face à Jésus crucifié. Ils reçoivent donc en partage le vêtement de vie du Seigneur. Mais notez qu’après cela ils ne se sont pas éloignés de la croix!
Il est dit qu’ils «s’assirent et le gardèrent». La version «Darby» dit «et s’étant assis, ils veillèrent là sur Lui». C’est à dire qu’ils s’assirent à la croix et gardèrent leurs yeux fixés sur Christ crucifié! Nous notons aussi qu’il est écrit: «On écrivit au-dessus de Sa tête : Celui-ci est Jésus, le roi…»! Si nous gardons nos yeux fixés sur Christ crucifié, que nous nous asseyons dans Sa mort et Sa résurrection, alors nous verrons clairement qu’Il est le Roi et la tête de l’Église:
Ephésiens 1 : 22-23 22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église, 23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

Voyez-vous? Sans Christ crucifié, pas de révélation de Son règne. Sans révélation de son règne, pas de Son vêtement de vie, pas de Sa plénitude!
Parce que les Galates, qui avaient «revêtu Christ» (Galates 3:27), avaient mis en oubli Christ crucifié, ils s’éloignèrent de la Vie abondante et ne vécurent plus la réalité du vêtement de Vie du Seigneur.
Parce que Paul savait que tout part de là, parmi les Corinthiens, il n’a pas eu la pensée de savoir parmi eux autre chose que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié (1 Corinthiens 2:2).
Je prie pour que, vous qui lisiez ces lignes, vous receviez en cette année la révélation de votre mort avec Christ, afin que Son règne s’étende sur votre vie entière, et que vous plongiez ainsi dans les pans de Sa robe, dans la réalité de Sa vie abondante et pleine dont il ne cesse de vous remplir chaque jour!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :