Traduire
Je peux parler de Jésus en voyageant

« Ce qui était en son pouvoir, elle l’a fait. » Marc 14: 8

« Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les hommes sages; et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les choses fortes. » 1 Corinthiens 1: 27

L'histoire de Anne

Anne était née dans une famille chinoise cultivée mais, étonnamment, elle ne savait pas lire. Elle avait passé toute sa vie à s’occuper de ses parents puis de l’un de ses frères, atteint de tuberculose. À la mort de ce dernier, qui lui avait laissé de l’argent, Anne avait 82 ans.

Elle se demanda ce qu’elle pourrait faire pour le Seigneur, car elle était chrétienne. Elle alla voir ses amis, mais ils ne savaient que lui proposer. Soudain elle pensa: “J’ai toujours voulu voyager. J’ai passé toute ma vie à la maison, au chevet des miens. Je ne suis jamais sortie de Shanghai. Puisque je connais bien l’évangile, je peux au moins en parler tout en voyageant”.

Anne devint donc une chrétienne itinérante. Elle utilisa son argent pour voyager en train dans toute la Chine. Quelquefois elle voyageait en première classe, où beaucoup de voyageurs étaient alors des membres importants du gouvernement; elle leur parlait de Jésus. Certains s’indignaient de ses tentatives de témoigner Christ, mais ils étaient plus nombreux à lui sourire et à accepter de discuter avec elle.

Pendant les cinq dernières années de sa vie, Anne a pu ainsi parcourir des centaines de milliers de kilomètres. Elle est allée dans le désert à l’extrémité nord-ouest du pays, jusqu’à Urumqi. Elle a atteint en bus le plateau himalayen du Tibet, à plus de 3 600 mètres d’altitude. Elle est ensuite redescendue jusqu’au sud de la Chine, parlant de l’évangile à tous ceux qui voulaient bien l’écouter.

« (Dieu a dit:) Ma parole qui sort de ma bouche… ne reviendra pas à moi sans effet, mais fera ce qui est mon plaisir, et accomplira ce pour quoi je l’ai envoyée. » Ésaïe 55: 11

J’ai été frappée par son engagement

Nous avons ci-dessus comment Anne, une chrétienne chinoise âgée, a pu sillonner toute la Chine pour parler de Jésus au cours de ses voyages.

Des années plus tard, un chrétien en visite chez un responsable du Gouvernement, rencontra l’épouse de ce haut fonctionnaire. Elle était en train de lire la Bible. Étonné, il lui demanda si elle était chrétienne. Voici son témoignage:

“Un jour, mon mari se rendait en train dans une autre ville. Une vieille dame a engagé la conversation, elle lui a longuement parlé de Jésus, et lui a dit: “La raison pour laquelle je voyage, c’est que je désire annoncer cette bonne nouvelle”. Mon mari a été impressionné, même s’il n’est jamais devenu chrétien. Moi-même, j’ai été frappée par l’engagement de cette femme. Je me suis dit: “Qu’est-ce que Jésus a de si intéressant pour qu’elle se sente obligée de voyager dans toute la Chine alors qu’elle est si âgée?” Je me suis procuré une Bible et j’ai rapidement trouvé le salut”.

Son mari, malgré ses liens avec un gouvernement opposé à l’évangile, a toujours montré de la bienveillance envers les chrétiens, faisant tout son possible pour éviter que les pires excès de la persécution ne les atteignent dans les régions qui dépendaient de son autorité. Dieu travaille d’une façon extraordinaire! Il a employé une vieille dame fragile pour parler aux puissants de ce pays comme personne d’autre n’aurait pu le faire.

Laisser un commentaire

Copyright © [El Shaddai]. Tous droits réservés. Pasteur Eric Pérus . Toute reproduction, même partielle, interdite.
error: Attention contenue protégée, Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :