Robert Ingersoll

 

Au 19ème siècle il n’y avait pas la radio ou la télé, alors les gens passaient le temps à l’écoute d’orateurs.

Un des plus fameux était un athée talentueux du nom de Robert Ingersoll.

Il allait de ville en ville racontant combien c’était absurde de croire en Dieu.

Une de ses méthodes la plus dramatique était de se tenir devant son auditoire et lever le poing contre le ciel et de dire,
« S’il y a un Dieu, qu’il ose me frapper de mort dans les 10 secondes qui suivent !  » Ensuite il comptait lentement jusqu’à dix !

Des femmes se trouvaient mal, des croyants se sauvaient vers la sortie, s’attendant à ce que la foudre consume Robert Ingersoll.

Bien sûr, rien ne se passait.

Après avoir fini de compter, Ingersoll mettait au défi son auditoire de réfuter sa logique…

On raconte que dans une petite ville, une dame d’un certain âge, et croyante, se mit à rire et dit à voix haute,
« Monsieur Ingersoll, pensez-vous épuiser la merveilleuse patience de Dieu en seulement 10 secondes ? »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :