Dans le Nom de Jésus

Nous devrions être comme ce petit garçon de trois ans qui est allé au magasin avec sa maman.
Avant d’entrer dans le magasin, la maman lui a dit, « Écoute-moi bien, tu n’auras pas de cookies aux pépites de chocolat. Alors ce n’est pas la peine de demander ! » Elle l’a installé dans le siège du caddie pendant qu’elle parcourait les allées.
Il s’est tenu tranquille jusqu’au moment où ils sont arrivés à l’endroit des biscuits.
Il a vu les cookies aux pépites de chocolat et il s’est mis debout sur son siège en disant,
« Maman, puis-je avoir des cookies aux pépites de chocolat ? »
Elle lui dit,
« Je t’ai dit que ce n’était même pas la peine que tu demandes.
Tu n’en auras aucun. » Alors il s’est rassis.

Ils ont continué à parcourir les allées, mais en recherchant certaines marchandises, ils se sont retrouvés à nouveau près des biscuits.
« Maman, s’il te plaît, puis-je avoir des cookies aux pépites de chocolat ? »
La maman répondit,
« Je t’ai dit que tu n’en auras pas. Alors assieds-toi et sois sage. »
Finalement ils se sont approchés des caisses.
Le petit garçon a senti que c’était maintenant ou jamais.
Alors, juste avant de faire la queue, il s’est levé sur le siège du caddie et a crié aussi fort qu’il pouvait,
« Dans le Nom de Jésus, puis-je avoir des cookies aux pépites de chocolat ? »
Tous ceux qui étaient autour se sont mis à rire.
Certains ont même applaudi.
Grâce à la générosité des autres clients, le petit garçon et sa maman sont partis avec 23 boites de cookies aux pépites de chocolat !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :