Une voix venue du ciel

L’évangéliste Spurgeon, invité à prêcher au « Palais de cristal » de Londres voulut s’assurer que sa voix serait assez forte pour cette immense salle.

Il décida d’y faire un essai.

Du haut de l’estrade il prononça à voix forte cette citation de l’Ecriture :

 » Cette parole est certaine et digne de toute acceptation, que le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs  » (1 Timothée 1, 15).

Il répéta le même verset, cette fois sans forcer la voix.

L’expérience était satisfaisante et il rentra chez lui rassuré.

Vingt-cinq ans plus tard, un homme très malade demandait a voir Spurgeon. Celui-ci se rendit sans délai à son chevet et lui demanda :
« Etes-vous prêt à affronter la mort ? — Oui, Dieu merci, répondit le mourant

— Cela me réjouit, mais racontez-moi comment vous avez trouvé le salut de votre âme ?

— D’une manière extraordinaire : Étant plombier, j’eus une réparation à faire il y a vingt-cinq ans, sous la coupole du Palais de cristal.

En ce temps-là, je vivais sans Dieu. Tout à coup, j’entendis à deux reprises une voix comme venant du ciel :

« Cette parole est certaine et digne de toute acceptation que le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ».

Ces mots atteignirent ma conscience et mon cœur avec une force telle que le jour même, je me tournai vers le Seigneur Jésus. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :