Caché sous le lit

La scène se passe au Brésil. Un cambrioleur s’est introduit un soir dans une maison. Entendant du bruit, vite il se glisse sous un lit. A son grand effroi, tous les membres de la famille se rassemblent dans la chambre où il est caché.

Et voilà que le père s’assied justement sur ce lit, prend un livre, en lit une page à sa femme et à ses enfants.

Ce sont de magnifiques paroles ; jamais notre voleur n’en a entendu de pareilles.

La lecture terminée, toute la famille se met à genoux pour la prière. Le père semble s’adresser à un ami présent. Jamais notre homme n’aurait pensé qu’on puisse parler à Dieu avec autant de confiance et de liberté.

Puis la famille se retire et la maison devient silencieuse ; chacun s’est endormi. Alors l’intrus rampe hors de sa cachette et, encore tout tremblant, quitte précipitamment la maison sans emporter rien d’autre que le mystérieux livre noir resté sur la table.

C’est une bible, qu’il se met à lire avec assiduité. Au fur et à mesure, une conviction s’affirme en lui: le secret du véritable bonheur est contenu dans ce livre ! Des mois s’écoulent, et un jour il s’approche de Dieu par Jésus Christ. Lui confesse ses péchés et obtient le pardon.

Que lui reste-t-il à faire ? A rapporter la précieuse bible à ses propriétaires en leur racontant son histoire.

Alors, dans la même chambre, à genoux, le père de famille et le voleur remercient le Seigneur ensemble d’avoir fait d’eux des frères en Jésus Christ.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :