LA MORT A PERDU son aiguillon…

Un père et son fils roulaient sur un chemin de campagne au printemps.

Soudain une abeille est entrée par la fenêtre.

Étant allergique aux piqûres d’abeilles, l’enfant paniquait pendant que l’abeille volait à l’intérieur.

Voyant la peur de son fils, le père a étendu sa main et saisi l’abeille….
Il ouvrit la main et l’abeille se mit à voler à nouveau….
L’enfant paniquait….
Mais le père ouvrit sa main et la montra à son fils, le dard de l’abeille était planté dans la paume de sa main.

« Du calme mon fils, j’ai le dard, l’abeille ne peut plus rien. »

Jean 3.16 : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Alors, pourquoi crains-tu, il a payé pour toi et a donné sa vie afin que toi tu puisses vivre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :