Un homme de prières

RADIO VIE ET LUMIÈRE EL SHADDAÏ

Pendant la révolte des Irlandais, on remarqua qu’un soldat, appartenant à l’armée du lord Cornwalis, s’absentait tous les jours du camp.

On crut qu’il avait des intelligences avec les rebelles, et sur ce soupçon, auquel la malice de ses camarades avait donné trop d’importance, il fut traduit devant un conseil de guerre et condamné à mort.

Le marquis, en entendant la sentence, voulut revoir la procédure; il n’en fut pas très satisfait et envoya chercher l’accusé pour l’interroger.

Le soldat protesta solennellement de la droiture de ses intentions et déclara qu’il était prêt à mourir pour son souverain.

Il affirma que la cause réelle de son absence était le besoin qu’il éprouvait de se retirer seul pour prier: « Sa Seigneurie sait bien, ajouta-t-il, que je ne puis le faire au milieu de mes profanes camarades, qui sont devenus mes ennemis depuis qu’ils connaissent mes principes religieux. » Cette réponse, qui n’avait pas satisfait le tribunal, étonna le marquis; désireux de connaître par lui-même la vérité, il dit au soldat que, s’il en était ainsi, son habilité dans l’exercice de la prière devait être assez grande, et, pour s’en convaincre, il voulut le faire prier à haute voix.

Le pauvre homme obéit, en disant qu’il ne pouvait se vanter d’être fort habile; il s’agenouilla et répandit son âme devant Dieu avec une telle abondance et une telle ferveur, que son juge le prit par la main, parut très satisfait de l’épreuve, et lui dit que nul homme ne pourrait prier ainsi, s’il n’avait l’habitude de s’entretenir avec Dieu.

Non seulement il révoqua la sentence, mais il plaça l’accusé près de sa personne, et dans la voie de l’avancement.

Laisser un commentaire

Copyright © [El Shaddai]. Tous droits réservés. Pasteur Eric Pérus . Toute reproduction, même partielle, interdite.
error: Attention contenue protégée, Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :