Une Histoire de confiance

Traduire

L’histoire commence comme cela :

— Alors, si je comprends bien, récapitula le jeune homme allongé dans sa chambre d’hôpital, l’opération consiste à pratiquer une ouverture dans l’os du crâne, à ôter la tumeur, et alors seul le laboratoire nous renseignera si ce sont des cellules malignes ou normales. C’est bien ça?

— Exactement, confirma le chirurgien en posant calmement sa main sur l’épaule du jeune malade. Soyez sans crainte et tout se passera normalement Je peux partir maintenant?

— Oui docteur, ça ira, j’ai totalement confiance en vous.

— Il me reste à vous souhaiter une bonne nuit

Le lendemain eut lieu l’intervention. 

Elle se déroula sans imprévu. Reposé et tranquille, le jeune homme s’est endormi sous l’effet des narcotiques et il s’est réveillé tout aussi calmement 7 heures plus tard.

il n’est d’ailleurs reconnu que les interventions chirurgicales se déroulent nettement mieux lorsque les patients sont confiants, donc détendus. Mais cela n’est qu’un exemple.

Nous vivons tous et tout au long de la journée des relations avec notre entourage motivées par la confiance: je ne vérifie pas toujours la monnaie que me rend la caissière au supermarché, pas plus que je ne mets en doute les informations du journal télévisé. 

Bien souvent, je crois, et c’est tout. Un certain Monsieur Maslow s’est penché sur les différents besoins de la personne humaine et a tenté de les classer par ordre d’importance; il s’est aperçu, au cours de ses recherches, que si les besoins physiologiques de base occupaient le premier rang, il s’impose en seconde priorité un besoin de confiance, de sécurité. Et nous veillons instinctivement à réunir toutes les conditions pour éprouver en permanence cet état de paix, ce sentiment de confiance.

Mais confiance en qui ? en quoi ? en l’avenir ? en moi ? 

Objectivement, 

puis-je prétendre que m’en  à moi-même est pleinement satisfaisant ? Pour ma part, la réponse est non. J’ai besoin d’avoir confiance en quelqu’un de plus grand, plus fort que moi. Et ce qui est merveilleux, c’est que j’ai su! Son nom est Jésus-Christ. Il a été jusqu’à donner sa vie pour sauver la mienne en vue de l’éternité. Ressuscité et vivant aujourd’hui, il est toute sagesse et amour. c’est avec une pleine confiance que je peux m’en remettre à lui. Il en est digne.

Ainsi, comme nous le lisons dans la Bible «nous pouvons dire avec confiance: le Seigneur est mon aide et je ne craindrai point..»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :