Du fruit en vie éternelle

En 1978 au Zimbabwé (L’ancienne Rhodésie) il se passa une affreuse tragédie:

neuf missionnaires avec leurs enfants furent tués par des partisans. Mais récemment une famille au service de Dieu en Afrique du Sud nous a donné connaissance des fruits qui ont été produits par ce terrible événement.
Le chef des partisans, un homme qui était surnommé « Démon de la guerre », et avec lui neuf autres membres du groupe initial de dix sept bandits, sont maintenant élèves à l’École Biblique au Zimbabwé !
Le fait saisissant qui a impressionné ces bandits est celui-ci: au moment même ou le massacre commença, les missionnaires se mirent à prier, non pour eux-mêmes, mais pour les tueurs.

Ceux-ci trouvèrent ce fait incroyable et leur vies en furent transformées !
Quant aux neuf missionnaires, ils étaient les disciples de Celui qui a dit:
« Aimez vos ennemis; faites du bien à ceux qui vous haïssent; bénissez ceux qui vous maudissent; priez pour ceux qui vous font du tort. A celui qui te frappe sur une joue, présente aussi l’autre; et si quelqu’un t’ôte ton manteau, ne l’empêche pas de prendre aussi ta tunique. Donne à tout homme qui te demande, et à celui qui t’ôte ce qui t’appartient, ne le redemande pas. Et comme vous voulez que les hommes vous fassent, vous aussi faites-leur de même »(Luc 6, 27-31).

Celui qui parlait ainsi a parfaitement illustré lui-même les principes qu’il énonçait.

Cloué sur la croix par ses bourreaux, sa première parole est une prière pour eux:

« Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font »(Luc 23, 34).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :