Le livre des Psaumes
Traduire

Le livre des Psaumes

Introduction:

Le mot « Psaumes » signifie « Louanges ». Ce livre est l’écrit le plus important de la poésie hébraïque.

Ses 150 chants de louange sont l’expression et le fruit de la piété hébraïque. Ils sont placés dans le groupe des « hagiographes » « KETOUBIM ».

La Bible hébraïque les appelle « Sepher tebellim » = « Livre des louanges ». Ici, on est au coeur de la communion avec Dieu, c’est presque toujours l’homme qui parle à Dieu, tandis que dans les autres livres de la Bible, c’est Dieu qui parle aux hommes.

On trouve réalisée dans ces louanges, l’adoration en esprit et en vérité. Jésus en a fait sa nourriture et sa force suprême jusqu’à la croix. L’espérance messianique y est largement soulignée.

Les Psaumes sont cités plus de 70 fois dans le nouveau-testament.

1° Clef du livre:

Adoration, prière et louange.

2° Verset central:

Psaume 34/2: « Je bénirai l’Eternel en tout temps, sa louange sera dans ma bouche ».

3° Chapitre central:

Psaume 119 ce chapitre souligne l’importance de la Parole de Dieu.

4° Auteurs:

Les deux tiers des Psaumes environ donnent le nom de leur auteur. Nous avons ainsi David qui en écrit 73, Asaph 12, les fils de Koré 10, Salomon 2, Moïse 1, Ethan et Héman, dont la sagesse pouvait être comparée à celle de Salomon en écrivirent chacun 1.

Asaph, était le chef des chantres, un chef de chorale désigné par Dieu. Les fils de Koré, eux, semblaient représenter un certain groupe de chanteurs, parmi les Lévites, à l’époque de David.

Il reste quelques Psaumes dont on ne connaît pas l’auteur, mais plusieurs sont naturellement attribués à David. Son ombre se retrouve partout, dans ces écrits-là. Il partage ouvertement sa vie avec nous. Ce qu’il dit nous donne à chacun la possibilité de savoir que Dieu se soucie de nous, même dans les moments de découragement.

5° Destinataire:

Ils s’adressent à Israël. Ce livre est un recueil de cantiques juifs.

6° Date de la composition du livre:

Une période de 1000 ans s’écoule de Moïse à Malachie.

7° Plan du livre:

Les 150 Psaumes, dans leur collection traditionnelle, se trouvent divisés en cinq sections. Chacune commence par une phrase de louange. Il est divisé en recueils; chacun se termine par une doxologie ou parole de louange à la gloire de Dieu.
La structure du livre est fort belle et très artistique.

Les cinq sections sont les suivantes:

1ère section:

Psaumes 1 à 41. Cette section est composée en presque totalité des Psaumes de David et on l’appelle souvent le « recueil de David ». C’est l’homme qui répand son cœur devant Dieu (Psaumes 11-17-23-33…).

2ème section:

Psaume 42 à 72. Il commence par un groupe des 7 Psaumes des « fils de Koré » suivi d’un Psaume d’Asaph, de 18 de David, 1 de Salomon et 4 anonymes. On appelle ce recueil « les livres des fils de Koré ». C’est l’homme qui implore la grâce de Dieu (Psaumes 51-56-57…).

3ème section:

Psaumes 73 à 89. Il contient essentiellement des Psaumes d’Asaph (11), puis 3 Psaumes des fils de Koré, 1 de David, 1 d’Hémam et 1 d’Ethan. On l’appelle « le livre des Psaumes d’Asaph ». C’est l’homme qui recherche Dieu (Psaume 75-79-85-88…).

4ème section:

Psaumes 90 à 106. Il s’ouvre avec un Psaume de Moïse suivi de 2 Psaumes de David et de 14 anonymes. On l’appelle « le livre des Psaumes anonymes » C’est l’homme qui acclame Dieu dans son sanctuaire (Psaumes 96-103…).

5ème section:

Psaumes 107 à 150. Il se compose de 28 Psaumes anonymes entremêlés de 15 Psaumes de David et 1
Psaume de Salomon C’est l’homme qui raconte les bontés de Dieu (Psaumes 107-118-124…).

Notons entre autres le groupe « Hallel » ou « louange », « Alléluia », des Psaumes 113 à 118, le grand Hallel Egyptien. On l’appelle le « livre des solennités ». Les Juifs chantaient ces Psaumes à la fête de Pâque. Au cœur de ce recueil, se trouve le Psaume 119 qui fait l’éloge de la loi.

Ce chapitre est divisé en 22 sections correspondantes aux 22 lettres de l’alphabet hébreu. Dans le texte hébreu, les 8 versets de chaque section commencent par la même lettre et les strophes se suivent dans l’ordre alphabétique, chaque lettre en étant l’en-tête, exemple:

Les 8 premiers versets débutent tous par la lettre ALEPH (א), (première lettre de l’alphabet hébreu) chacun des 8 versets suivants par la lettre BETH (ב),(deuxième lettre de l’alphabet), etc.. Puis viennent les 15 Psaumes des degrés (chant des pèlerins montant à Jérusalem pour les grandes fêtes).

Ce groupe des degrés s’appelle aussi le petit Hallel ou Psaumes débordant d’adoration et d’actions de grâce, aussi « Psaumes d’ascension » Selon une interprétation, les 15 mentions « cantique des degrés » font penser aux 15 marches accédant au parvis d’Israël dans le temple, où ces Psaumes étaient chantés.

Les Psaumes peuvent d’autre part être groupés selon leur thème ou le sujet qu’ils évoquent. Parmi eux, on remarque les sujets que voici: les prières du juste, des chants de repentance et de confession, des cantiques de louange, des chants célébrant l’histoire d’Israël, des chants parlant du Messie (Jésus), des chants de détresse et d’autres encore, chargés d’enseignement.

8° Résumé du livre:

– Les Psaumes sont l’expression directe des expériences de leurs auteurs. Ils révèlent leurs expériences personnelles vécues par chaque âme. Ils nous donnent une image merveilleuse de la vie intérieure du Fils de Dieu, de ses desseins, de ses mobiles, de ses désirs, de ses motifs et de ses affections.

9° Enseignement pratique:

– Les Psaumes sont l’élan du cœur des croyants vers leur Dieu. Ils s’appliquent aux enfants de Dieu de tous les temps, ils sont l’expression de la louange et de l’adoration, de la joie, et de l’affliction, de l’allégresse et de l’espérance du chrétien à travers les âges. Ils ont été plus que tous les autres livres une source de consolation, d’encouragement, d’instruction et de joie pour le peuple de Dieu.

10° Type messianique:

Nous voyons ici le Seigneur dans sa vie intérieure. Il est l’homme heureux du Psaume 1er, le Fils de Dieu à qui l’Eternel veut donner les nations pour héritage dans le Psaume 2ème, il est le Fils de l’homme du Psaume 8ème.

Le Psaume 16 nous le présente comme le ressuscité, le 22 comme le serviteur souffrant. Dans le Psaumes 24 et 45 nous le saluons comme le roi. Dans le Psaume 110, il apparaît comme le Souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek. Dans le Psaume 119, il est la Parole de Dieu.

Certains traits de la vie et l’œuvre de Jésus nous sont révélées prophétiquement dans les Psaumes.

11° Application dispensationnelle:

L’application spirituelle des Psaumes est pour les enfants de Dieu de tous les âges, mais plusieurs ont un caractère prophétique et ont leur accomplissement actuel. Si le Psaume 23 parle au cœur de l’homme tout le temps entouré de l’ennemi, de dangers, le Psaume 97 évoque le rétablissement du royaume de Dieu sur la terre.

L’Éternel veut que la terre soit dans l’allégresse. Le Psaume 22 a connu son accomplissement lors de la venue de Jésus comme serviteur souffrant, tandis que le Psaume 24 connaîtra le sien lors du retour du Seigneur. On dit que le livre 1 aurait été réuni par Salomon, le livre 2 et 3 par Ezéchias, le livre 4 et 5 soit Esdras et Néhémie.

Il est remarquable que parmi toutes les citations de l’Ancien-testament dans le Nouveau-testament qui ont une signification messianique, presque la moitié vient des Psaumes.

A) LE ROI c’est-à-dire « l’Oint de l’Eternel »

– Psaumes 2; 20; 21; 24; 45; 72; 110. Ces Psaumes nous parlent des titres du roi: « l’Oint » (Psaume 2/2); « le Roi de Sion » (Psaume 2/6); « le Fils de Dieu » Psaume 2/6,7); le Psaume 45 nous parle du « mariage du Roi », il est « l’époux » du cantique des cantiques. Le Psaume 72 célèbre le « couronnement du Roi », Christ est le vrai prince de la Paix.

B) LE MESSIE

– Psaumes 2; 3; 16; 22; 31; 40; 41; 45; 68; 69; 85; 89; 110; 118. Ces Psaumes nous parlent du Messie dans ses souffrances, ses humiliations et sa mort.

C) LE SACRIFICATEUR

– Psaume 40. Ce Psaume, nous voyons Christ comme sacrificateur.

D) LE BERGER

– Psaumes 22; 23; 24. Le Psaume 22 Christ comme le bon Berger dans sa mort (Jean 10/11) = Mon Sauveur, la Croix, le passé = LA GRACE. Le Psaume 23 Christ comme le Grand Berger dans sa résurrection (Hébreux 13/20)= Mon Berger, la houlette, le présent = Le Saint-Esprit, la direction divine. Le Psaume 24 Christ comme le Souverain Berger dans sa gloire (1 Pierre 5/4)= Mon Roi, la couronne, l’avenir = la gloire.

NOTES COMPLEMENTAIRES:

Titres du Psautier:

Ils expriment le caractère de chaque poème et nous révélant le sens et la portée des Psaumes dans la piété d’Israël.
– Premier titre: MIZMOR, en grec « Spalmos ». C’est une poésie accompagnée de musique instrumentale par opposition à la musique vocale. Il y a 57 Spalmos.

– Deuxième titre:

SCHIR, en grec « Odé ». C’est une poésie chantée; ce cantique chanté est parfois accompagné de musique instrumentale, il y en a 30.

– Troisième titre:

MASKIL. Ce sont des poésies d’instruction ou psaumes didactiques, il y en a 13, qui appartiennent au recueil des fils de Koré.

– Quatrième titre:

MICTAM. Traduit généralement par « hymne ». Il y en a 6; le Psaume 16 et les Psaumes 56 à 60.

– Cinquième titre:

CHIGGAION. Un seul Psaume porte ce nom, le sens de ce mot est incertain. C’est un terme musical annonçant un mouvement rapide, voire même violent. Ce mot exprime bien le caractère du Psaume 9 où les pensées se pressent, se succèdent avec des transitions brèves, brusques et inattendues.

– Sixième titre:

TEPHILLAH, « Prière ». C’est le titre de 5 Psaumes (Psaumes 17…).

Septième titre:

LAMENATSCAH. C’est-à-dire au chef des chantres ou pour le surveillant des chantres. Cette fonction était une charge considérable puisque sous David, 4 000 Lévites étaient mis à part pour louer l’Eternel avec des instruments. (1 Chroniques 23/5, 25, 26).

Autres titres ou formes:

tous précédés du mot « au chef des chantres ».

A) Ne détruits pas (Psaume 57).
B) Sur les lis (Psaumes 45; 60; 69; 80) en tout 4 Psaumes.
C) Des formules se rapportant à usage liturgique: pour le sabbat (Psaume 92), pour la dédicace du Temple (Psaume 30) et pour la commémoration (Psaumes 38 et 70).

Note dominante.

Malgré la note de tristesse dont il est parfois emprunt ce livre de louanges a pour dominante l’adoration, et cette adoration n’est pas seulement réservée au Temple, mais elle est destinée à être exercés en tous lieux, sous les cieux étoilés, dans les déserts, les cavernes, sur les montagnes.

Ce livre nous fait aussi connaître l’âme humaine dans ses aspirations vers Dieu, ses élans de foi, et d’adoration, comme aussi dans ses moments de tristesse, de crainte, de découragement. Quand ils commencent dans le découragement, ils finissent dans la confiance.

Nous pouvons aussi classer les Psaumes par thème:

a) Les 7 Psaumes de la Pénitence (Psaumes 6; 32; 38; 51; 102; 130; 143°.
b) Les Psaumes des Mourants (Psaumes 6; 16; 18; 23; 25; 31; 39; 55; 86; 90).
c) Le Psaume des 7 promesses (Psaume 37).
d) Le Psaume des rachetés (Psaume 107).

Il est intéressant de noter aussi les Psaumes dits « des Huguenots »:

a) Le Psaume des batailles (Psaume 68).
b) Le Psaume de la Persécution (Psaume 78) chanté par 14 jeunes gens en place de grève au moment de l’exécution.
c) Le Psaume des martyrs (Psaume 118).
d) Le Psaume de l’Assemblée (Psaume 138).

CONCLUSION:

« Commencez la journée par la lecture d’un Psaume »
Les chrétiens ont attachés une grande importance au Psaume 63.

3 thoughts on “Le livre des Psaumes

Laisser un commentaire

Copyright © [El Shaddai]. Tous droits réservés. Pasteur Eric Pérus . Toute reproduction, même partielle, interdite.
error: Attention contenue protégée, Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :